Other events in Trois-Rivières

Mesurer l’odorat pour comprendre le cerveau

L'événement se tient au deuxième étage
16 May Ouverture des portes à 19h00 et Début des conférences à 19h30-22h00
Le Temps d'une Pinte 1465 Rue Notre Dame Centre,
Trois-Rivières G9A 4X4
Tickets Price Qty
Standard Free
Donation Keep Pint of
Science going

Tickets remaining: 35

L’odorat se distingue des autres systèmes sensoriels par son anatomie particulière. Entre autres, le traitement de l’information olfactive a lieu dans des centres du cerveau qui sont également responsables pour des fonctions telles que la mémoire, la récompense, l’apprentissage et les émotions. Plusieurs pathologies qui touchent ces fonctions affectent aussi l’odorat et ce très tôt dans leur développement. 

Johannes Frasnelli

Johannes Frasnelli (Professeur-Chercheur, détenteur de la chaire de recherche en neuroanatomie chimiosensorielle)
L’odorat se distingue des autres systèmes sensoriels par son anatomie particulière. Entre autres, le traitement de l’information olfactive a lieu dans des centres du cerveau qui sont également responsables pour des fonctions telles que la mémoire, la récompense, l’apprentissage et les émotions. Plusieurs pathologies qui touchent ces fonctions affectent aussi l’odorat et ce très tôt dans leur développement. L’objectif du programme de recherche de Johannes Frasnelli est d’utiliser des tests de l’odorat pour évaluer l’état et la fonction du cerveau affecté.

Cecilia Tremblay

Cecilia Tremblay (Étudiante au Doctorat en sciences biomédicales)
Une des pathologies en question est la maladie de Parkinson qui, en outre les troubles moteurs typiques, est caractérisée par une perte de l’odorat, qui précède les symptômes moteurs par 10 ans. Ce fait pourrait en théorie être utilisé pour faire un dépistage précoce pour la maladie, mais le trouble de l’odorat n’est pas spécifique à la maladie de Parkinson, car plusieurs autres pathologies peuvent causer une perte olfactive. L’objectif du projet doctoral de Cécilia Tremblay est de caractériser un profil chimiosensoriel spécifique à la maladie de Parkinson pour le différencier de d’autres trou

Cecilia Tremblay

Cécilia Tremblay (Étudiante au Doctorat en sciences biomédicales)
Une des pathologies en question est la maladie de Parkinson qui, en outre les troubles moteurs typiques, est caractérisée par une perte de l’odorat, qui précède les symptômes moteurs par 10 ans. Ce fait pourrait en théorie être utilisé pour faire un dépistage précoce pour la maladie, mais le trouble de l’odorat n’est pas spécifique à la maladie de Parkinson, car plusieurs autres pathologies peuvent causer une perte olfactive. L’objectif du projet doctoral de Cécilia Tremblay est de caractériser un profil chimiosensoriel spécifique à la maladie de Parkinson pour le différencier de d’autres trou

Other events in Le Temps d'une Pinte

1465 Rue Notre Dame Centre, Trois-Rivières, G9A 4X4 1465 Rue Notre Dame Centre, Trois-Rivières, G9A 4X4